GOTZORK

GOTZORK

Poing de Gork , le chantier

 

Le poing de Gork arriva comme une nouvelle aventure : sans que je m’en doute. J’étais occupé un soir à éplucher des images d’orks sur internet quand l’image d’un blindé goff me donna une envie.


 

 "Je vais faire un truc très simple, en carton avec un minimum d’accessoires, tout tiendra dans la peinture, un truc sobre…Trois jours de création maxi !"

 

C’est ainsi, innocent que j’ai débuté les travaux d'un de mes plus GROS chantier....

Cela alla très vite au debut : au lieu de partir en aveugle comme d’habitude et d’élaborer au fur et a mesure, mécanique Ork oblige, j’avais préparé un plan et découpé mes pièces dans du carton mousse, collées à la néoprène, des chenilles en papier ondulé de paquet de biscuit, voila en deux heures le char déjà monté, j’en reviens pas…

 

 

C'était il y a deux ans et je n’ai pas encore tout à fait fini.

 


Le montage du canon fut assez simple, L’extrémité, un bouchon plastique de flacon de peinture pour tissus vissé sur l’extrémité d’un stylo-feutre  sur cheminée de manufactorum, collé à qq morceaux de carton plume.

 

 

L’ensemble est fixé aux murs de carton de la salle à canon par deux vis à agglo, le canon peut monter et descendre, un ressort le freine et le tient en place.

 

Petit must inspiré des bateaux, j’ai créé une pièce qui semble abriter une grande courroie mettant en action une roue, avec de petits bouts de carton et une pièce de warhamer.Je fixe l’ensemble verticale, la roue est solidaire du canon par un axe, elle tourne quand celui-ci monte et descend. Le comble de l’inutile.

  

 

Les Mecanos Orks se sont inspiré des tanks de l’imperium pour concevoir le poing de gork, ils ont conçu des tourelles latérales armées de lance flammes pour ‘nettoyer » devant le tank avant de baisser la porte de débarquement.

 


Pour ma part, il s’agit de tubes d’homéopathie coupés et collés sur du (encore) carton plume, les tourelles pivotent bien entendu ! J’y avais fixé des mitraillettes au début, mais c’était assurément trop léger, je les ai remplacées par des lance-flammes Orks , ça fait plus sérieux.

 

Les tourelles droites et gauches finies

  

LA Big Porte Avant:


 L' énorme porte à l'avant descend comme un pont levis, je voulais garder cette idée, j'ai bien galéré pour trouver un systéme où les chaines restent constament tendues (pour donner la sensation de poids)

Aprés plein d'essais peu concluants, j'en arrive au truc le plus simple et le meilleur: la chaine est fixée à ses extrémité à un "L"coupé dans de la grappe plastique, l'angle du "L" est fixé prés de la charniére de la porte ( composée d'un bout de carton fort plié) et une de ses branche sur la porte, la chaine bouge en suivant les ouvertures/fermetures de la porte (ouf). Carton plume et carton ondulé pour la porte, des bouts de rasoirs "bic" donnent un aspect plus ferraille au systéme de pont levis.

 

  

L'avant du tank supporte une belle machoire en acier, fierté de tout vehicule ORK, et deux gros yeux mobiles: un énorme projecteur pour les tirs de nuit et une grosse mitrilleuse gros calb' pour nettoyer dans les batiments et sur les rempars. Cela donne au poing de Gork le look d'un gros chien prognate genre bulldog, avec une grande gueule.


Pas satisfait des chenilles en papier ondulé, de plus, sous le poids de la bête, elles sont raplapla, j’y colle des clous, la tête ronde dépassant. 

Ce n'est pas suffisant.


 

Toujours pas content, je décide de fabriquer des chenilles plus orkoïdes (De grosses dents de métal pour manger le sol lorsqu’ ‘avancera le poing de Gork sur les champs de bataille, et pour le maintenir fermement lorsqu’il fera résonner son monstrueux canon).

 

je moule des dizaines de petites pièces de résines, au dos de chacune d’elle, un bout de baguette en bois (pique à brochette), c’est celui-ci qui sera collé dans les creux du papier ondulé..

 

 


Mouais, ça à quand même plus de gueule maintenant !

La salle du canon 

 

La salle du canon me prit beaucoup de temps, je n'arrivais pas à avoir qq chose de convenable, qui fasse réaliste, simple et merdier à la fois, qui ressemble à un endroit où l'on puisse charger un énorme obus.

 

 

Comme à chaque fois, la composition et le placement de l’équipage (ici : des grots et des gretchins) fut particulièrement long et fastidieux, je finis néanmoins par avoir comme servants du canon  un mekagrot, un gretchin emputé d'un bras (accident de service) et un snot qui se cure le nez (saine occupation), une belle equipe de bras-cassés !

  

La salle du canon vue de l'exterieur avec la "roue"qui fait monter le canon, la salle de pilotage en avant plan ( derriére les visiéres) et la cabine de la grue en haut.

 

La grue de chargement des obus (balèze les obus ! )  

 Griffonages sur mon plan de travail...

J'étais parti dans une autre direction pour créer la grue, l'ensemble avançait bien mais ne me satisfaisait pas, j'ai finalement changé, pour plus simple.

 

La grue est finalement composée d’un bras de dreadnought Ork. Ah ! Intéressant : l'extrémité est une pince à cheveux pour petite fille, la base de la grue (qui tourne) est composée d’un bouchon plastique et d’une pièce de jouet.

Le grot grutier à une cabine blindée pour lui tout seul ( je l’ai créé à partir du grot plastique de la boite des gobelins de la nuit, c’était avant l’époque bénie de la boite Grots plastiques 40k), une jolie grue rouge avec une lumière, alors, il peut travailler par tout les temps !

 Il est assisté sur le pont par un grot à casquette rouge pour le chargement des obus (opération ô combien délicate et dangereuse).

Le Grot a été réalisé plus tard, apres la sortie des "grots plastiques", j'ai remplacé la main qui tenait une petoire pour une main de zombie retaillée au  scalpel.


Un escalier passe dessus la salle du canon et mène à la plateforme du haut, j'ai cherché un moment, je ne suis pas peu fier de mon montage simple en deux pièces de carton pour faire un escalier,

j'ai ensuite recouvert chaque marche d’un bout de plastique texturé(fond de barquette plastique de paquet de biscuits) , les rampes me posent tjrs des problèmes, je les ai faites avec un morceau de grillage coupé tordu et collé, les cotés des escaliers sont des « touillettes  plastiques »  (pour le café en gobelet).

Le mega moteur:

Ouais,je l'ai dèjà dit: j'aime les gros moulins bourrés de chevaux, je m'ingénie à en imaginer de nouveaux à chaque véhicule, celui-ci devait être énorme et monstrueux, je l'imagine comme une grosse usine à gaz avec de grosses cheminées d'echappement.Je regroupe un peu de matos: briquets usagés, grappes plastiques (de maquettes), tubes d'homeopathie, batons de sucette, tubes en plastique,cure-oreilles-cotons-tige, carton, colle neopréne, pieces de maquettes diverses...le basic quoi!

Je commence par simuler la transmission par deux gros pignons à l'arriére du char, puis je colle deux briquets que je choisis de laisser apparent par jeu, le detournement de materiaux, c'est bien dans le style ORK.

Vue de sous le char, les échappements qui sortent des "briquets sont fait en grappe plastique, plusieurs morceux collés entre eux. L'extrémitée est fondue à la flamme briévement pour etre collée et solidaire des briquets.

 

 Fabrication d'une "balustrade" à l'arriére qui abritera une porte.

  Quelques bouchons de feutres et pailles en plastique plus tard, le moteur commence à avoir de la gueule, aprés un coup de bombe noir mat, ça commencera à ressembler à qq chose.

  

Le mega moulin porte la marque de fabrique et la couleur bleue des MEKANORKS. un grot nettoyeur est en train de curer un échappement, boulot d'merde !

 

 

Le pont sperieur, les sols, les balustrades:

 

 

Voila le moment qui me rejouissait le moins, faire les sols avec des bouts de plastique texturés,

 

 

 Cet article n'est pas achevé, désolé.... nous retrouverons bientôt le POING DE GORK fini dans nos colonnes.

 

D'autres chantiers de construction à visiter:

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

    

 

          



31/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres