GOTZORK

GOTZORK

Char de frime du warlord gotzork

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (6).jpg

 

 Entouré de bikers fous-de-le-vitesse, le char de la frime de Gotzork se rue au combat en soulevant des nuages de poussière. 

 

 

 

 

Gotzork autoproclamé Warlord (et dont le titre n'a jamais été discuté) se pavane sur son char de frime, porté par le monstre de métal, il semble voler au dessus des têtes en hurlant dans son micro des trucs que z'aiment bien entendre les zorks. 

 

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (24).jpg

Mais son char de parade n'est pas qu'un engin de frime, il est aussi une redoutable machine de guerrconçue pour foncer au combat et écraser ou éperonner les véhicules zennemis ridicules.

 

Autopsie du monstre:

Char de frime du warlord gotzork  (7).jpg

1  Plateforme du Bigboss

2  Habitacle du pilote et pointes blindées pour éperonner les machines ennemies

3  Bras élévateur pour monter le Boss au dessus des foules et le descendre au coeur des combats.

4  Groooosses roues pour écraser et grimper

5  Marche-pieds pour sa garde rapprochée, un de chaque coté: deux orks noirs en armure s'y tiennent prés à décapiter les audacieux qui viendraient trop prés.

6  Deux grosses enceintes qui diffusent, amplifiés, les hurlements du Bigboss

7   Lances qui dépassent et rendent tout abordage risqué.

8  Bannières des divers clans de la grande tribu de Gotzork

9  Emblèmes du pouvoir du Warlord et son symbole, le poing de Gork tenant serré un éclair rouge

10 Le "toit" sert de spot au batteur: un Ork musicien percute un vieux bidon rouillé avec des barres de fer pour en tirer une mélodie délicate.

11 Vieux systéme de transmission à courroie et d'embrayage manuel pour le bras élévateur et place du Mekano-machiniste.

 

Char de frime du warlord gotzork  (11).jpg

 

 Gotzork se devait d’avoir un char de frime digne de sa grande mégalomanie pour parader devant ses boss et ses boyz, il en confia la construction au plus balèze de ses Mekano : Boss le graisseux, qui bâti le char à partir de ruines de l’imperium, d’une énorme machine de chantier et d’un antique moteur V6 des ateliers GROMATOS.

 

La machine en partie couverte d’énormes plaques de métal et d’architecture, pèse un poids considérablement énorme, que renforce encore l’épais blindage arrière, quand le gargantuesque moteur commence à propulser le Char au combat, rien ne peut l’arrêter, mais impossible de tourner au risque de se renverser.

Le char de frime n’est pas fait pour tourner mais pour foncer droit devant en éperonnant tout ce qui se dresse sur sa route.

 

Char de frime du warlord gotzork  (21).jpg

Le Bigboss, perché au dessus de la foule ou de la mêlée, encourage ses armées en poussant de grandes gueulantes dans son micro. Il est accompagné de « Poupy » son ridicule Snot trompette et porte bannière.

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (25).jpg

 

"Poupy" le Grot-drapeau du Maître est tout rouge, est-ce d'avoir trop soufflé dans sa trompette ou le vent qui s'y engouffre qui lui monte à la tête ?

 

 

 La plateforme où siège Gotzork est ornée de quelques trophées, son grand casque cornu de héros de guerre, insigne de son pouvoir, des cranes, un reste pourrissant de Zom mou, (les armées du Warlord avaient écrasé quelques centaines de  black templars peu de temps auparavant et l’on trouve de ces trophées un peu partout sur les Orks de la garde de Gotzork)…

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (23).jpg

 

Le bras élévateur et la base du chassis proviennent d'un engin de chantier recyclé.

 

Montée sur un bras hydraulique, elle peut monter et descendre pour amener le Bigboss au cœur de la bataille.

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (16).jpg

 

L' habitacle super blindé, fabriqué avec des pieces d'architecture imperiales qui simulent des dents.

 

De grosses pointes dépassent de l'avant. Le pilote en armure (dont certains morceaux piqués à des Black Templar) est enchainé à son siége, sacrée ceinture de securité!

 

A l’avant, le pilote, engoncé dans son armure est enchainé au cockpit (sacré ceinture de sécurité !)

Conçu pour éperonner les véhicules ennemis, deux grosse pointes dépassent de l’avant et deux gros amortisseurs absorbent les chocs, d’anciens aigles impériaux convertis en crocs figurent une gueule ouverte et des dents de métal renforcent l’avant du char.

Ses énormes roues, plus hautes qu’un Ork, lui permettent de grimper sur les tanks et autre engins qui croustillent sous son poids.

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (15).jpg

 

Deux Orks noirs en armure s'apprétent à trancher des têtes.

 

Derrière les roues, de chaque coté du char, se tiennent deux Orks noirs de la garde rapprochée du Bigboss, presque entièrements couverts d’armure, penchés au plus prés de la route, ils manient une grande épée et une hache à double tranchants pour zigouiller tous ceux qui tentent une approche.

Char de frime du warlord gotzork  (13).jpg

 

La partie arrière est recouverte d’un épais blindage et hérissé de lances qui empêchent un éventuel abordage, elle protège les réservoirs et le train arrière ainsi que le moteur: un antique V6 des ateliers Gromatos.

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (12).jpg

 

Le Mekano à son poste, s'assure que le moteur n'explose pas tout en donnant son maximum.

 

Le centre du char est occupé par le machiniste, VROM, un Mekano aussi vieux que son moteur , il s’assure que le régime le plus haut puisse être tenu le plus longtemps possible et que la mécanique ne se disloque pas lors des décélérations. Il est coincé entre les commandes et manomètres du moulin et un gros embrayage à courroie qui assure la transmission et les mouvements du pont élévateur.

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (19).jpg

 

Il est assisté par un Grot-mecano rendu sour par le bruit du six-cylindres aux échappements libres

 

Au milieu des outils, jerricans et roues dentées qui trainent sur les ponts, un Grot Mekano s’active avec une grosse clé.

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (18).jpg

 

Sur le toit, un Ork "musicien" joue du drum.

 

Sur pont supérieur arrière, BARDAFF « joue » des percutions sur un vieux drum cabossé, de chaque coté, de gros haut-parleurs envoient amplifiés les hurlements du Bigboss, le tout est couvert par le grondement du moteur aux échappements libres qui déversent des milliers de décibels et des nuages de fumée noire et grasse.

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (14).jpg

 

Tout Ork, musicien ou non a toujours un gros flingue à portée de main, des fois ki faut discuter!

 

 

Un Snot maladroit a dû glisser, il s’accroche désespérément à la barre arrière pour ne pas être éjecté.

 

 

Des oriflammes, trophées et drapeaux à la gloire du Warlord  flottent sur les étendards arrière et illustrent son histoire et son statut :

Un crane cornu, emblème du térrib’ Gazzgull Mag Urk Thrakka et une bannière bleu à l’étoile jaune attestent de son rôle de chef dans la grande croisade galactique de la WAA-ORK  d’ARMA-GUEDON.

 

Char de frime du warlord gotzork  (22).jpg

Les emblèmes du Warlord, le "poing de Gork" tient un éclair rouge serré entre ses doigts de metal.

Une belle collection de trophées, des casques space-marines de toutes les couleurs.

De l’autre coté, l’emblème des armées de Gotzork : le poing de Gork : il tient serré un éclair rouge, force et puissance. Il surmonte des ossements et un long fanion noir qui évoquent les origines mystérieuses de Gotzork qui grandit dans l’espace et survécu au grand vide.

Un drapeau de Pirate de l’espace atteste comme sa cape de son statut de Warlord Freebooter. N’étant issu d’aucun clan particulier, le Warlord Gotzork regroupe dans ses armées les clans et les Orks de toutes origines, il arbore donc les bannières des ses troupes : Badmoon jaune et rouge Evilsunz, Rouge avec un serpent noir pour les sauvages Snakebites, bleu pour les inquiétants Deathskulls et noir à damiers blancs (ou l’inverse) pour les austère Goffs.

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (10).jpg

 

Les drapeaux de différents clans, ici Badmoon et Evilsunz

 

Un assortiment de casques Space marine de Zom’ mous témoigne de la belle collection du Warlord qui n’hésite pas à mener combat à l’autre bout du cosmos pour trouver une couleur qui lui manquerai : Ultramarines, Salamenders, Withes Scars, Crimson fist ect…. Et même une tète de tyranox à la langue pendante.

 

 

 

Char de frime du warlord gotzork  (26).jpg

Porté par un antique moteur V6 , le char de Gotzork fonce pour arriver le premier au combat, mais c'est grace à sa peinture Kustom à flammes rouges qu'il est vraiment plus rapide !!!  

 

 

 

Alors...

C-ki-le-boss-carre01.jpg

C'est KI l'BOSS ????

 

Entouré de bikers fous-de-le-vitesse, le char de la frime de Gotzork se rue au combat en soulevant des nuages de poussière. Découvrir le diorama coté modélisme ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  

Tuto: Socles scéniques urbains avec colonne de béton brisée ** easy

 

 

Le KILLA ORK CIRCUS bientot dans votre ville!


         

 

GOTZORK sur Coolminiornot 



26/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres